My world is broken ♂ ♀

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

My world is broken ♂ ♀

Message  Admin le Lun 6 Fév - 21:45

Mon cher amour ♥ Aujourd'hui je t'écris en espérant pouvoir t'ouvrir mon cœur. Il y a certaine chose que tu sais déjà, mais il y en a d'autre que je n'arrive pas à te dire en face, ou même par sms ou par msn. J'ai toujours eu du mal à exprimer ce que je pensais vraiment, et bien que depuis deux/trois ans je met plus de mots sur ce que je ressens, mes pensées elles, restent muettes. C'est maman qui m'a dit de t'écrire, je lui ai dit que ça ne servirait à rien car ça ne changerait absolument rien à notre situation, mais elle maintient qu'il faut que tu saches ce que je pense – mieux vaut tard que jamais –. Alors voilà, déjà, depuis que l'on a rompu, je pense à toi chaque seconde que Dieu fait, encore plus qu'avant. Je rêve que l'on se rencontre, je rêve de t'embrasser, de te caresser, de te toucher, de te voir sourire, et de te faire plaisir... Je rêve que l'on fait l'amour. Mais mon désir le plus cher aujourd'hui est de m'engager pour la vie avec toi, car j'ai enfin trouvé l'homme qui est digne d'être le père de mes enfants. Mais je ne veux pas seulement être ta conjointe, de toute façon, cela ne se fera sans doute jamais, ou même avec la folie de l'espoir, ça ne se fera pas tout de suite. Ce que j'aimerai être c'est avant tout ton amie. Une personne qui t'écoute sans te juger, une personne qui est là pour toi quoi qu'il arrive, quoi que tu fasses et quoi que tu dises, je veux être là pour toi. Je ne veux pas te laisser seul. Je veux être à ton écoute, comme tu es à l'écoute des autres. Pas forcément pour que tu te confies, peut-être même juste pour que tu puisses parler à quelqu'un, délirer ou penser à autre chose. Je sais que c'est une notion que tu refuses, et que tu affirmes que tu n'as besoin de personne, mais saches que si jamais un jour tu as besoin, ou juste envie, je suis là. Et je n'ai aucune arrière pensées, ce n'est pas pour que l'on se remette ensemble ou quoi que se soit. Non, moi ce que je veux c'est juste, être là pour toi. Après, c'est peut-être un prétentieux de ma part, mais si la rupture te fait trop mal, ou que la douleur t'est trop insupportable, n'ai pas peur de m'appeler. Ma voix pourra peut-être t'apaiser. Lorsque je t'ai eu au téléphone l'autre jour, ça m'a fait un bien fou. Alors si tu n'en peux plus, n'hésite pas et contacte moi. On n'est pas obligé de parler de nous de toute façon, juste avoir une discussion anodine mais qui peut adoucir la souffrance qui te déchire le cœur. Donc voilà, c'est ce que je veux que tu saches, que je pense à toi même si je suis loin, et que bien que se soit « compliqué », je suis toujours là pour toi. Parce-que ça me fait plaisir et que j'en ai envie. Maintenant que tu me connais, saches que tu n'es plus seul, c'est tout. Je ne te forcerai jamais à dire quoi que se soit – même si je sais que je peux être lourdement insistante des fois, mais dans ce cas là il faut m'arrêter tout de suite – mais je veux au moins que tu prennes conscience de ça. Donc voilà, je crois que je t'ai tout dis... Bisous mon cœur et bonne soirée ^^
18/05/2011


Dernière édition par Admin le Lun 6 Fév - 21:47, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 04/07/2009

http://rayon-de-soleil.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: My world is broken ♂ ♀

Message  Admin le Lun 6 Fév - 21:46

Wednesdey, may 25th 2011

Je ne sais plus quoi faire, je ne sais plus quoi penser.
Je l'aime c'est certain. Il a prit mon cœur, mon esprit, mes désirs et mes espérances. Je ne pense qu'à lui à chaque seconde qui passe. Lorsque je ne lui parle pas, mon cerveau se met à imaginer toutes sortes de choses qui pourraient combler le manque et atténuer la souffrance. Je ne peux me résoudre à me dire que c'est finit, que je l'ai perdu, qu'il faut que je le laisse partir. Il me tient car je dépend de lui, et ma foie en notre histoire reste aveugle et entière. S'il décide de tout arrêter, je mourrais ; s'il reste silencieux, une douleur insoutenable me couple la respiration ; s'il me dit qu'il m'aime, mon amour pour lui s'enflamme d'un coup et m'envahis de plaisir ; s'il me dit qu'il a envie de moi, mon souffle se fait court et mes yeux pétillent de mille feux.
Quoi qu'il fasse, je suis affectée.
Je ne parle que de lui, je ne pense qu'à lui, je ne vis que pour lui, comme si le reste du monde n'avait plus aucun intérêt, ni aucune valeur. Il est mon souffle de vie, il est mon sourire, ma joie, mon plaisir, mon trésor et ma force pour me battre. Il est ce que j'ai de plus précieux, avant mes ami(e)s, avant ma famille, avant moi, avant tout !
Je n'en peux plus d'être loin de lui.
Je n'en peux plus de ne pas pouvoir lui dire combien je l'aime, combien il est important pour moi ; me blottir dans ses bras, écouter sa respiration s'accélérer et les battements de son cœur s'emballer, le caresser, l'embrasser tendrement, lui murmurer simplement que c'est mon amour.
J'aimerai tant être là pour lui comme il est là pour moi.
L'écouter, le faire rire, lui faire plaisir, le voir sourire, le faire rougir, le faire jouir, lui donner toute la douceur que la vie ne lui a pas accordée. Tout cet amour et cette reconnaissance qu'il mérite mais qu'on ne lui a pas assez montré.
Mais c'est mon ami autant que l'homme que j'aime.
C'est un homme, un des rares hommes de ma vie, qui a été réellement là pour moi.
Il est plus mûre car plus âgé, il connait ce que je ne connais pas, il répond à mes attentes, à ce que j'aime. Il me fait aimer le bonheur de l'existence, les plaisirs les plus simples, et surtout, la joie d'aimer et d'être aimé en retour. Il m'aime comme je suis, il ne me juge pas et il reste à mon écoute quoi qu'il arrive.
C'est une personne que l'existence a blessée, que l'amour a cassée, et que la vie a endurcie. Mais derrière toute l'horreur de son passé, il a le cœur sur la main. Toujours à l'écoute d'autrui, il donne beaucoup aux autres rien qu'en se mettant à leur disposition. Son point de vu est impartiale, sa franchise est vraie, mais il reste juste à tous points. Ses compliments sont doux, son amour est intense, sa voix est chaude, ainsi ses mots demeurent si agréables qu'ils ne cesseront de me faire fondre.
J'aimerai tant qu'il me laisse le connaître d'avantage.
J'aimerai qu'il me laisse panser ses blessures, qu'il me laisse lui pardonner ses erreurs passées, qu'il me laisse lui apporter la douceur des sentiments profonds, et le plaisir d'une amitié véritable.
Mais il ne m'en laisse pas le droit.
Il ne me laisse ni l'approcher, ni le toucher, ni l'écouter, ni même lui donner. Au jour d'aujourd'hui, il refuse de me parler, comme pour m'enlever le droit d'être là pour lui. Il me tient à l'écart, et ça me fait mal. Une souffrance qui me souffle à chaque instant que je suis loin de lui, physiquement et émo - tionnellement, et que je peux pas l'aider. Une douleur qui me ronge, qui me dévore de plus en plus, et qui me broie l'espoir d'être un jour près de lui.
Pourquoi me tient-il si loin de lui ?
Pourquoi refuse t-il que je sois son amie ?
Tant de questions sans réponse, tant de souffrance, et mal être que j'aimerai oublier. Mais je ne peux pas, car il est ancré en moi. Il fait partie de ma personne, il fait partie de ma vie, de mon cœur brisé et de mon envie de continuer. Je veux lui donner tout ce que je peux.
Mon amitié.
Mon amour.
Mon corps.
Je rêve de le rencontrer jour et nuit. Je rêve de le voir me sourire, d'être dans ses bras rassurants, d'entendre la chaleur de sa voix à l'infini, d'être à ses côtés, d'être dans son lit... Et mon désir le plus profond est de faire partie de sa vie.
Pour cela il faut que l'on se voit, il faut que l'on se parle face à face, il faut que l'on puisse converser de tout et de rien tout simplement. Il faut que l'on puisse se voir entourer des gens que l'on aime, ceux qui font ce que nous sommes, ceux qui sont là pour nous en tout et pour tout, ceux avec qui l'on vit quotidiennement. Il faut que l'on rencontre l'entourage de l'autre, et que l'on apprenne à s'apprendre aussi bien lors de sorties occasionnelles que dans la vie quotidienne.
Mais tout cela ne demeurent que dans mes rêves, dans mes désirs et dans mon imagination.
Car en réalité, j'espère trop et trop vite. Je lui prend trop la tête, et je me fais trop de films. Je ne suis qu'une adolescente alors qu'il est un adulte. Je n'ai pas conscience de mes espoirs, encore moins de la réalité de la vie. Il a raison de me ralentir même si ça me casse, car ce que je veux, et ce que j'imagine, est bien loin de ce qui arrive, et de ce qui peut se passer.
Car il ne me laisse pas être là pour lui.
Il me laisse me heurter aux rempares qu'il s'est construit depuis tant d'années, et il ne me laisse pas faire partie de sa vie. Parce-que c'est « compliqué », parce-qu'on est loin l'un de l'autre, parce-que les circonstances font que ce n'est pas possible maintenant, parce-que je suis mineure, parce-que je ne suis pas encore construite, parce-que je ne suis pas prête, parce-que je me prend trop la tête, parce-que je ne suis pas capable de vivre sans broyer du noir, parce-que je ne lui ai pas montrer les bonnes parties de moi-même ...
Ou parce-qu'il ne veut pas ? ...
Je ne sais pas. Et pourtant, je ne cesse de l'aimer un peu plus chaque jour, je ne cesse de l'apprécier encore et encore, je ne cesse de le désirer et de vouloir être avec lui. Car j'aime sa personne, j'aime sa personnalité, j'aime ce qu'il est, j'aime tout ce qu'il m'a montré de lui. Et je me sens tout à fait capable d'aimer tout autant, ce qu'il me cache. C'est un ami que je ne veux pas perdre, et c'est un amour que je veux continuer à vivre et à construire aussi longtemps que l'oxygène activera mes poumons.
avatar
Admin
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 04/07/2009

http://rayon-de-soleil.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: My world is broken ♂ ♀

Message  Admin le Lun 6 Fév - 21:47

Mon amour,
Je t'écris encore car il n'y a que ça qui m'empêche de t'appeler ou de te déranger par sms. Je ne sais plus quoi faire, je tourne en rond à longueur de journée. Depuis que l'on a commencé à parler de se rencontrer sur msn, avant même que nous nous disions je t'aime, je ne pensais plus qu'à ça. Mais maintenant que je suis sûr de mes sentiments envers toi, cette envie est mille fois plus forte. Elle me fait mal à force, car tu es loin et tu ne veux pas que l'on se voit. Pourtant, tu es omniprésent dans tout ce que je fais, et dans tout ce que je suis. C'est d'ailleurs pour cette raison que je n'arrive pas à arrêter parler. C'est vrai que plus j'y pense, plus je trouve mon attitude immature et égoïste, et le fait que je n'arrive vraiment pas à comprendre ce qui se passe dans ta tête, ça me perturbe encore plus, mais j'ai peur de te lâcher ! A chaque fois tu me dis que toi aussi tu ne cesse de penser à moi, que tu n'en peux plus toi non plus, et pourtant, tu arrives quand même à ne pas me parler. Je sais que comme tu dis, je ne t'aide pas en faisant ma gamine entêtée, et j'en suis désolée. Le fait est qu'à chaque fois que j'essaie de me faire à l'idée, j'ai peur. Tu m'as souvent dis que tu n'arrivais pas à m'oublier, ça devrait me rassurer, et bien ça fait tout le contraire. Je me dis que si tu veux m'oublier, c'est que tu ne veux pas de notre histoire, mais que tu ne sais pas comment me le dire... Et lorsque tu me dis que tu as besoin de temps, que nous avons besoin de temps, je pensais comprendre mais il s'avère que c'est loin d'être le cas... Ce n'est pas comme si nous étions ensemble et que nous avions besoin de temps avant de s'engager quoi que se soit. C'est comme si tu voulais peser le pour et le contre, pour prendre une décision sur le fait que tu veux être ou pas. Et ça, ça me fait peur, parce-que je me dis que si on ne fait rien, que l'on prend nos distances, tu finiras par te dire que je ne vaux pas le coup de te rendre aussi mal... J'ai tellement peur de ça. Je sais qu'il faut que je te fiche la paix, je sais qu'il faut que je te laisse réfléchir, je sais que si il est un jour question de couple entre nous deux, c'est toi qui prendra les plus gros risques, et c'est pour ça que j'ai peur que tu me laisses tomber parce-que se serait plus simple pour toi. Un jour tu m'as dit que tu voulais voir comment tu réagissais face à moi, si tes principes et tes angoisses l'emportaient toujours si j'étais dans tes bras, et qu'en fonction de ça, tu essaierais de voir si un avenir est possible pour nous deux. Mais puisque tu ne veux pas que l'on se voit, j'ai peur que de toute façon, se soit peine perdu... Et en même temps, je peux pas m'empêcher d'espérer que la différence d'âge, la distance, et tout, ne vaincra pas notre amour, ni même notre amitié. J'essaie de ne pas douter, j'essaie de penser à autre chose en attendant que tu y vois plus clair... mais je n'y arrive pas ! Je ne veux pas te forcer à me répondre, parce-que si tu me réponds maintenant, tu me diras que c'est finit, et je veux pas. Et pourtant, rester dans le doute et dans la peur, c'est guère agréable. Et le problème qui se rajoute à tout ça, c'est que je t'aime de plus en plus chaque jour, que je tiens à toi plus qu'à n'importe qui d'autre, que je ne veux pas vivre sans toi, et que chaque sms où tu me dis que tu m'aimes ou que tu à envie de me faire jouir me rend encore plus hystérique qu'avant... Je ne sais plus comment réagir, ni quoi penser. Je ne suis sûr que d'une chose, de mes sentiments. Et pourtant je crois que ça ne suffit pas pour faire quoi que se soit, car toi, tu ne sembles sûr d'absolument rien du tout -__-'
09/06/2011


Dernière édition par Admin le Lun 6 Fév - 21:50, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 04/07/2009

http://rayon-de-soleil.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: My world is broken ♂ ♀

Message  Admin le Lun 6 Fév - 21:50

Je n'arrive pas à me dire qu'il faut continuer sans toi. J'ai l'impression d'avoir tant de choses à te dire, et tant de choses apprendre de toi encore. Je pensais que moins on en parlerait, plus se serait facile de passer à autre chose. Je pensais que ça ferait mal au début, et qu'après grâce au stage et aux vacances, je me changerai les idées, et tu ne serais plus qu'un bon souvenir. Mais ce n'est pas le cas. A chaque fois que je pense à toi, j'ai l'impression de t'aimer encore plus en amitié autant qu'en amour. Je ne peux même pas m'imaginer avec quelqu'un d'autre, et je refuse d'accepter de te rayer de ma vie. Tu m'as tant donner, tu as toujours su m'écouter, et me conseiller lorsque j'en avais besoin, tu m'as donné ce que personne ne m'avais jamais donné, et surtout, tu m'as redonner fois en la vie. Tu m'as redonné goût au bonheur, alors que je pensais ne plus y avoir droit. Tu m'as sauvé, tu m'as fait plein de belles promesses, et puis tu m'as abandonné. Je tenais tant à toi que sur le coup, je me suis dit que si c'était mieux pour toi, alors il fallait que je me taise et que je te laisse t'en aller. Mais le fait est, que moi tu m'as complètement détruite. Cela fait plus d'un mois et j'en pleure encore toutes les nuits, je ne pense qu'à ça, j'ai l'impression de plus pouvoir avancer, de stagner dans une impasse, je me noie dans mon propre espoir que tu reviennes un jour. Alors que je sais pertinemment que tu répondras pas à ce mail, je ne sais même pas si tu le liras, car je suis probablement la dernière personne de qui tu voudrais avoir des nouvelles. Je ne voulais pas t'écrire, car je ne voulais pas que ça se termine, je ne voulais pas passer à autre chose, et je ne sais pas vraiment si j'en serais capable aujourd'hui, mais tant pis. J'aimerai que tu saches que je ne t'en veux pas de m'avoir quitté, et même si j'ai eu des doutes sur ta sincérité, je penses au final que tu disais vrai quand tu disais que tu m'aimais. Mais il y a quand même une chose que je te reproche, c'est d'avoir fait des promesses en l'air. Tu n'as pas tenu ta parole, car tu disais que jamais tu ne me lâcherais, qu'il t'en fallait beaucoup pour quitter quelqu'un et qu'avec moi ça ne courrait aucun risque. Tu m'avais promis que tu serais toujours là pour moi et que tu ne me ferais pas souffrir. Tu as mentit! Je t'avais pourtant prévenus de ne pas faire de promesses car on ne savait pas ce qui pouvait arriver, et pourtant, tu as promis d'être là pour me balayer en deux secondes par la suite. Qu'est-ce qui s'est passé ce jour là ? Qu'est-ce que j'ai bien faire pour que mes sentiments n'aient plus aucune valeur à tes yeux ? Je ne comprend pas, et même si je pense que c'est ce que tu veux, j'ai besoin de réponses pour pouvoir passer à autre chose. Pourquoi est-ce que tu disais que tu m'aimais et du jour au lendemain tu m'as laissé tomber ? Qu'est-ce qui a fait que même l'amitié que nous avions n'ait plus aucune valeur ? Pourquoi est-ce que la seule personne qui a su me redonner fois en moi, un ami auquel je tenais tant, qui se disait intouchable, m'as abandonné de la sorte ? Qu'est-ce que j'ai bien pu te faire de si horrible pour que tu n'en puisse plus ? Tu peux pas savoir comme je me sens pitoyable de te dire tout ça, tu ne t'imagine même pas comme je me sens nulle d'avoir cru au bonheur ne serait-ce qu'une minute, et tu ne semble pas comprendre le mal que ça me fait de savoir que je dois faire comme si tu n'existais pas. Je ne sais pas ce qui t'as fait perdre espoir, je ne sais pas ce qui t'est passé par la tête, mais ce que je sais, c'est que tu me manques et que je me sens affreusement seule sans toi. Alors je sais que tu ne veux pas de moi, je sais que tu ne veux pas me parler, et que tu es passé à autre chose, au pire tu te seras même trouvé quelqu'un de ton âge, un fille qui pourra te rendre heureux, mais j'ai besoin de réponses. Je tourne en rond depuis que tu es partit, je me suis arrêtée de vivre. Alors je ne te demande rien, si ce n'est des explications. Pourquoi n'as-tu pas tenu tes promesses ? 15/07/2011
avatar
Admin
Admin

Messages : 314
Date d'inscription : 04/07/2009

http://rayon-de-soleil.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: My world is broken ♂ ♀

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum